Le Lac-la-Retenue

Le Lac-la-Retenue

Le Lac-la-Retenue constitue une source d’eau potable pour les municipalités de L’Ange-Gardien et de Boischatel. En plus de ses bienfaits sur l’écologie et l’environnement, sa présence contribue à faire du secteur un lieu de villégiature prisé, et donc à rehausser la valeur des propriétés qui le bordent.

Une association du Lac a été fondée dans les années 1960. D’une organisation à caractère sportif et social, l’association concentre maintenant ses énergies à la sauvegarde du lac.  En ce sens, plusieurs gestes ont été posés au cours des dernières années afin de maintenir la qualité du lac et de ses rives. L’association du Lac-la-Retenue informe et sensibilise les propriétaires riverains sur les choses à faire et les gestes à éviter dans le but de favoriser le maintien de la qualité du lac et de ses eaux.

De plus, elle a mandaté le Département de Génie Civil et des eaux de l’Université Laval afin de réaliser une étude complète sur l’état du Lac-la-Retenue. Le rapport de l’équipe, mené par la professeure Rosa Galvez, établit un diagnostic sur la santé de notre cours d’eau. Il dicte aussi une série de mesures correctives et préventives afin de maintenir et d’améliorer l’état du lac. Un rapport préliminaire, produit par l’Université Laval, à la demande de l’association en novembre 2013, a démontré que l’on se doit d’agir afin d’assurer la survie du lac.

En plus de servir à établir le plan d’action pour assurer la survie du lac, le rapport des chercheurs de l’Université Laval sert à nous orienter vers les différentes autorisations nécessaires à la réalisation des travaux. Il nous est utile à la recherche de subventions auprès des différents partenaires et autorités gouvernementales.  

Pour consulter le plan de réhabilitation du lac :

X