Gestion des eaux

Gestion des eaux

La municipalité de L’Ange-Gardien impose des restrictions à l’utilisation de l’eau potable dans un but de permettre un approvisionnement constant à sa population.

Pour ce faire, le conseil municipal a adopté un règlement afin de régir les pratiques d’utilisation d’eau potable. Il est à noter qu’au-delà de ce règlement, toute pénurie d’eau peut engendrer des avis publics davantage restrictif.

L’eau potable de la municipalité est puisée dans la Rivière Ferrée, à Boischatel. Elle est ensuite traitée à l’usine de traitement avant d’être renvoyée vers Boischatel et L’Ange-Gardien.

La production de l’eau potable engendre des coûts importants. Il est donc primordial d’éviter la surconsommation afin de permettre d’offrir une eau de qualité à un prix raisonnable. Chaque petit geste individuel profite à chacun d’entre nous.

La municipalité fait sa part en participant au programme d’économie d’eau potable de réseau environnement. Cette participation consiste à faire de la sensibilisation auprès des jeunes pendant les camps de jour, mais également en informant la population par le biais d’affiches ou de pamphlets disponible au bureau municipal.

Depuis 1998, les municipalités de L’Ange-Gardien, Boischatel et Château-Richer se sont associées en Régie intermunicipale pour la construction et la gestion d’une usine d’assainissement des eaux usées, située sur le boulevard Sainte-Anne, à la limite ouest de L’Ange-Gardien. L’exploitation de cette usine a d’abord été confiée à des firmes externes, mais depuis janvier 2006, la Régie s’est dotée de personnel spécialisé lui permettant de prendre pleinement l’exploitation en charge.

Personne
à contacter

RAEU

6010, boulevard Sainte-Anne
L’Ange-Gardien (Québec) G0A 2K0

418-822-4232 (téléphone)
418-822-4272 (télécopieur)

raeu@oricom.ca

Afin de limiter les impacts liés à l’imperméabilisation des sols par l’urbanisation, et réduire la quantité d’eau pluviale traitée à la régie d’assainissement, la meilleure des solutions est de laisser intacte un maximum de la surface originale d’un terrain. Ensuite, plusieurs options sont proposées afin de favoriser la rétention et l’infiltration de l’eau.

  • Les fossés écologiques : ceux-ci favorisent l’infiltration des eaux de ruissellement et réduisent l’érosion des terrains par le captage des sédiments.
  • Les jardins pluviaux : en connectant sa gouttière aux jardins pluviaux, on assure l’infiltration de l’eau dans le sol.
  • Les puits percolants : comme les jardins pluviaux, l’eau de la gouttière s’infiltre dans une cavité remplie de pierres.

Vous souhaitez avoir davantage de conseils pour réduire l’imperméabilisation de vos sols ? 

Certains résidents décident de récupérer les eaux de pluie de leur toit. Cette pratique permet aux résidents d’arroser leur potager ou de nettoyer leur automobile, en économisant leur utilisation d’eau potable et en rejetant moins d’eau dans les égouts.

La municipalité de L’Ange-Gardien s’engage dans cette pratique en proposant aux citoyens des barils récupérateurs d’eau de pluie au prix de 50$.
Vous êtes intéressés ?
Venez-nous rencontrer au bureau municipal pour faire une demande.

Qu’est-ce qu’un baril de pluie ?

  • La capacité du baril est d’environ 200L
  • Le couvercle permet l’entrée de l’eau de la gouttière
  • Des grillages sont disposés sur les ouvertures pour empêcher les insectes et les débris de pénétrer
  • Le robinet, situé dans la partie inférieure du baril, permet le prélèvement de l’eau
X